Plus violent que les genocides Rouandais et Arménien, plus meutrier que les guerres mondiales, la femme est victime de l’homme.On les savait supporter les souffrances et les frustrations, les privations et les coups pour sauver la cohesion de leur famille, mais trop c’en est trop. Les animaux sont plus associables que l’homme, inoui et incomprehensible comment on est devenu ainsi.

UNIFEM :

Une femme sur trois a été violée, battue, forcée à l’acte sexuel ou abusée du moins une fois dans sa vie

OMS et Banque Mondiale:

La violence domestique tue plus que le cancer, le malaria ou les accidents de route

Grande-Bretagne, 30% des femmes subissent des abus par leurs conjoints, en Jordanie occidentale elles sont  52% a subir les violences et outrages de l’homme,  au Nicaragua  28%, au Bangladesh  47%, au Canada  29%, en Turquie 58%, en Australie  23%, au Cambodge de 16% , en Suisse c’est une femme sur cinq. Aux Etats-Unis, 700’000 femmes sont violées ou victimes d’autres formes d’agressions sexuelles chaque année.En France  50 000 et 90 000 femmes ont été violées d’autres milliers de victimesn’ont pas osé porter plaintes.

70% des femmes assassinées le sont par leur conjoint masculin, en Russie deja en 1999, 14000 femms ont été tuée par leur conjoint ou proche.

Les  pratiques  coutumières  ou religieuses

Les  pratiques  coutumières  ou religieuses   imposent a la femme un autre lot de frustration et de souffrance   , la mutilation génitale a fait plus de 130 millions de femmes dans le monde et chaque année 2 ou 3 millions grossissent le lot de ces victimes de pratiques inhumaines. L’Inde apporte egalement sa contribution par l’assassinat de 15 000 femmes par an a cause de la dot dont la majeure partie brulée en cuisine afin de maquiller le crime en accient.La selection par genre fait aussi un ravage ayant provoqué plus de 60 millions d’avortements dans le monde.

La traite des femmes:

Un buziness plus que lucratif ,4 millions de femmes et fillettes sont vendues pour le mariage, la prostitution ou l’esclavage  chaque année et 2 millions de fillettes entre 5 et 15 ans sont contraintes a la prostitution.

(6 millions par an cela fait  16 000 filles ou femmes sacrifiées par jour) c’est ahurissant.

La Belgique, la Suisse, la France  constituent l’espace ou les Africains, les Nepalaises ,Colombiennes, Peruviennes et Nigeriennes sont sequestées et soumises par force a la prostitution.Les statistiques de la Commission européenne et de l’OSCE estiment que 500 000 a 1200 000  femmes  seraient victimes de la traite chaque année depuis les pays de l’Europe centrale et orientale vers l’Europe occidentale.

Viols en periode de guerre ou racisme:

Bosnie 1992:  20 000 a 50 000 femmes violées en 5 mois

Rouanda 1994:  500 000 femmes ont été violées

Congo 222-2003 :  5000 femmes violées en 5 mois

L’Irak, la Syrie , La Lybie et le Yemen on continue de violer et tuer en silence, les statitiques c’est pout plus tard

rien ne presse, après tout ce ne sont que des femmes ! en tant qu’homme cela nous deshonore, nous aligne sur des sauvages et aliénés, nous porte préjudice.

 

 

 

 

 

Categories: FASHION, HEALTH, LIFESTYLE, WILDLIFE

One Response so far.

  1. elmimouni says:

    Afin que cela n’arrive plus
    Voila ce qui est arrivé au Rouanda en 1994 d’Avril Juillet : 800 000 victimes
    Paysage aride,démesurément étendu,dépourvu devie et de végétation a l’exception de statues en groupe ou,isolées, vivantes,des squelettes mobiles en tous cas,errantes,regard abstrait, vide, absent, Le ventre excessivement gonflé, de très minces membres s’articulent sous une peau sèche, écaillée, fissurée ou des mouches trouvent enfin un havre de paix sachant que ce corps a perdu toute faculté et moyens de se défendre,pieds et corps nus,quelquefois un lambeau couvre encore une partie des organes génitaux, le cou réduit aux dimensions des vertèbres et surplombé de ce qui peut encore être une tête jadis pensante et bouillonnante d’idées (terre,culture, enfants, famille, vie chasse, instruction, pouvoir, argent, foyers, honneur) quelquefois un , deux ou plusieurs anneaux , bracelets métalliques entourent le cou, signe de beauté , richesse ou position sociale antécédentes, devenus obsolètes.Enfant barbu mais restant a l’état de bébé, accroché a ce qui était un sein sur ce qui était un corps de femme.Vieillard abandonné, implorant non pas la pitié,le secours du créateur, mais la mort qui tarde a venir. Puis,tout a coup, des chiens, des chats, fortement engraissés joyeux,actifs, qui s’étirent,se dégourdissent les jambes et veillent sur des centaines,des milliers de morceaux de corps humains, sans membres,sans peau,sans ventre….. Une musique de fond a base de cris de corbeaux et sifflement aigus de vipères et une vue en grand angle sur le flanc d’une montagne,a perte de vue, des statues vivantes squelettes humaines mobiles et inertes,toutes animées par un mouvement synchronisé,scrutent l’horizon, le ciel, en même direction, depuis plusieurs jours a l’attente de quelque chose,et surtout,pas pour être photographiées comme cela, en animaux,a leur insu et données en modèle ailleurs pour montrer combien ceux- là; ont réussi ou, ceux-ci ont échoué !. L’heure tend attendue est enfin arrivée,au loin un point noir,grandissant sans cesse,les regards deviennent de plus en plus perçants, visibles sous le grand angle de la caméra,
    Enfin,le bruit assourdissant et l’avion passe au ras des têtes et des dizaines de milliers de pairs d’yeux la suivent, quelques sacs de blé et boites de lait sont alors éjectés ,qui se déchirent et s’éparpillent au touché du sol, puis, ce fut la course de ceux qui le peuvent,ceux qui n’ont pas besoin de ce grain de cette poudre,forts donc,ils le deviendront encore plus, rien pour le reste, même pas la délivrance, la mort indécente, le contraire fait partie de l’impossible…,je plains le monde,le créateur de ce pays aux dizaines de millions de squelettes, en tapis partout dans les champs arides, imaginant la couleur qu’avait l’eau, le goût qu’avait le miel, le pain………………………… …et le peuple de la colline inerte scrutant le passage de l’avion parachutant des kilos de nourriture qui s’éparpillent avant l’arrivée au sol, et les dizaines de caméras entourées par des centaines de journalistes dépêchés par des milliers de médias venant de l’occident pour émerveiller leur citoyen par la prise de photos inédites.Et puis,Plus rien tout le monde a rejoint les bâtisses étoilées sauf le peuple bien sure. La marée humaine est omise jusqu’au prochain scoop. C’est cela la mission du journaliste,celle du reporter, des religieux et médecins, le tout sans frontières. Ceux qui ont été a l’origine de ce genre de catastrophes,se sont eux-mêmes qui,maintenant,encore une fois se réjouissent On inocule a l’homme que son pays est formé de deux ethnies dont la plus importante souffre d’obnubilation et ne peut qu’être sacrifiée!.Le massacre commence alors en silence,on revient pour cueillir,caméra au point le résultat du poison jadis injecté dans des corps purs. Ce sera indigne d’exploiter la misère de nos frères et voisins pour une cause quelconque!
    Ailleurs, dans notre campagne, en plein milieu des haies de cactus ou palmiers et par l’intermédiaire de l’assiette magique et des bouquets émanant du stratosphère,tout un choix nous est offert dont celui de voir et assister en direct a des êtres ou des peuples agonisants. D’autres vous diront que tout ce qui vient du ciel est béni, même par l’intermédiaire des paraboles!

Leave a Reply