Ce sont presque toujours les villages berbères éloignés et accrochés aux flancs des montagnes qui alimentent l’art Marocain en artistes féminins issus de familles conservatrices et qui sont arrivés a hisser le chant Marocain par des rythmes prestigieux et une beauté  toute innocence en couleur et qui, par l’ouverture du Maroc sur les autres pays ont pu voyager et faire promouvoir la culture du pays a travers le monde.

L’artiste Hadda ou Akki en scène depuis les années soixante est connue a travers le monde c’est la diva de la chanson Amazigh de paire avec Itto tamhaouchte une autre artiste aussi connue et célèbre que la première mais plus jeune.

Leurs talents leurs ont permi de s’imposer auprès de la diaspora Marocaine qu’elles ont conquis après avoir acquis une grande popularité au pays natal.

phoo : hadda ouakki, photo itto tamhaoucht

photo itto tamhaouchte

Categories: FASHION, general, LIFESTYLE

One Response so far.

  1. okla homa says:

    Par leurs chants , elles expriment le plaisir et les vicissitudes de la vie au quotidien , elles ont choisit de consacrer leur vie à la musique, au chant et à la danse mais aussi les déboires de l’amour au son des violons, des tambours et les danses frénétiques des danseuses
    du groupe

Leave a Reply