abstention record, des dizaines de milliers d’Algériens manifestent en rue pendant la tenue des votes, l’intervention brutale des policiers, des bureaux de vote saccagés en kabylie et des  hordes de jeunesses enragés par le refus de ne pouvoir participer au devenir de leur pays.

cette présidentielle est fermement rejetée par le mouvement populaire de contestation qui a duré plus de 10 mois sans etre entendue.

Moins de 40 pour cent des Algériens en liste ont voté ce qui est inférieure a la moyenne.

Le choix du commandement de l’armée, pilier du régime  a tenu coûte que coûte à organiser ce scrutin pour sortir  de la crise politico-institutionnelle, qui a aggravé la situation économique victime de dirigeant corrompue et mafieux condamnés cette semaine meme a de lourdes peines de prison, mais n(y aurait il pas une autre solution pour atténuer les manifestations populaires?

Categories: POLITICS, WORLD

Leave a Reply